Accueil du site 3. SORTIES
 

Caillou !

Article publié le lundi 13 novembre 2006.


Dimanche 5/11/06 à Calamès après avoir fait le pilier des cathares nous revenions au pied du secteur pour un casse croûte mérité.

Voyant des cordées aux relais du piler et d’arabesque nous nous éloignions à l’extrême droite afin de ne pas être à leur aplomb.

Bien nous en à pris car une première pierre est arrivée dès que le leader s’est mis a grimper dans L2 de » avis à la copulation » Après qq minutes arrive une cordée pour la L1 du pilier , 2eme volée qui touche la visière du magnifique chapeau du leader , Braillement , retraite de ladite cordée. Il m’a semblé que ça venait cette fois de plus haut dans le pilier.

Casse dalle terminé, nous attaquons l’ami zantrop, Nelle volée cette fois clairement en provenance de la cordée de trois , là je commence à m’échauffer en leur demandant de regarder où ils mettent les pieds, car cette voie est quand même une classique bien nettoyée .

Progression laborieuse de la N°3, nouvelle volée. Enfin relais et fin de la voie au niveau de R3. Pendant ce temps nous avons entrepris "mixte" à l’extrême droite de la paroi. Mais là alors que mon second vient de démarrer, la pavasse modèle 5 à 10Kgs qui arrive juste à l’angle du buisson de départ et explose à grand fracas.... Frayeur rétrospective, invectives de ma part ....

Pour terminer nous sommes redescendus et en rangeant nos sacs le leader est redescendu en rappel et téléphone depuis R1 en expliquant à son correspondant que bon la voie s’était bien passée qu’ils avaient juste fait partir qq pierres ... pas d’inquiétude pour les autres, pas d’excuses ...

QQ réflexions supplémentaires, car cela arrive trop souvent, vu la fréquentation intensive de nos écoles :

  1. Bien mettre son casque , ça protége au moins des petits calibres , même en école.
  2. Ne pas rester dans la trajectoire pour les moments où l’on ne grimpe pas.
  3. Quand on grimpe, regarder où l’on met les mains et les pieds. A coté de la voie ce n’est pas toujours purgé à 100%.
  4. Un minimum de politesse, même en falaise, ne paraît jamais déplacé.
  5. Bonne grimpe quand même

PS l’article est un peu indigeste mais j’apprends le metier !

Jean François


Répondre à cet article

Forum de l'article