Accueil du site 3. SORTIES compte-rendu de sorties
 

Stage d’été dans la Vanoise

Article publié le vendredi 12 décembre 2014.


Voici, avec un peu de retard, un résumé du camp d’été 2013 en Vanoise. Bonne lecture !

Situé au-dessus de Moutiers en Tarentaise en Savoie, le village de Pralognan-la-Vanoise est à la croisée de nombreux départs de circuits de randonnée et de courses d’alpinisme.

Une fois installé au camping, nous n’avons plus besoin de nous servir de la voiture : quel luxe !

Bonne humeur générale durant tout le séjour. Camping calme où il fera bon de reprendre des forces autour d’apéritifs, de bons repas et de siestes.

Dimanche 28 juillet : mise en jambe. Randonnée jusqu’à un col entre le petit Arcelin et le Grand Marchet qui ouvre sur le cirque du Dard, parsemé de névés, remplit de solitude. En fin d’après-midi nous faisons un peu de bloc aux abords du camping.

Lundi 29 juillet : repos forcé dans les tentes à cause d’une météo digne d’un mois de novembre : froid et pluie incessante.

Mardi 30 juillet : grande éclaircie. Rocher école le matin, puis, dans l’après-midi, montée au refuge Félix Faure pour y passer la nuit en vue d’aller gravir la Grande Casse le lendemain.

Beaucoup de monde sur le sentier grâce à un télésiège qui fait gagner du dénivelé à bon nombre de marcheur. Plus haut le panorama s’ouvre... notamment sur l’aiguille de la Vanoise. Traversée du singulier lac des Vaches grâce à de nombreuses dalles posées sur ses eaux peu profondes.

Arrivée au refuge. Le glacier de la Grande Casse est partiellement dans la brume, nous n’apercevons que sa partie inférieure. Le soir, ambiance cosmopolite dans le refuge : des italiens, des anglais, des belges... et même des ariégeois !

Une curiosité sur le mur de la salle : une photo des Pyrénées ; il s’agit du Vignemale pris depuis le refuge des Oulettes de Gaube mais... avec le couloir de Gaube à droite de la face Nord, la photo ayant été tirée à l’envers !!!

Mercredi 31 juillet : Ascension de la Grande Casse (3855m) par la voie normale (PD+). C’est le haut jardin de Jean-François qui va le gravir pour la énième fois !

Cortège de frontale sur la moraine dans la nuit. Le jour apparaît quand nous commençons à nous encorder sur le glacier. Longue remontée qui se redresse vers le milieu du glacier (petit passage à 45°) pour s’atténuer à l’arrivée au col. La crête sommitale ne présente pas de difficultés. Sur le pic c’est grand, c’est beau, c’est immense !... vue sur les caciques des Alpes : mont Blanc, Meije, Cervin...

Et puis, longue descente de 2400m de dénivelé jusqu’au camping ! Cependant, avec la satisfaction d’avoir ascensionné le sommet, d’avoir goûté au charme d’une montagne nouvelle avec des compagnons sympathiques, la descente est somme toute pas si fastidieuse, voire plaisante.

Jeudi 1er août : situé au-dessus du camping à une bonne heure de marche, nous atteignons le départ de la longue voie « l’été indien » (10 longueurs, 6a max.) qui va nous permettre de déboucher sur le Moriond (2297m) ; le sommet est couvert de fleurs. Vue magnifique sur la Grande Casse et l’aiguille de la Vanoise.

vendredi 2 août : repos, rocher école, c’est selon... et puis le soir nous sommes de restaurant à Pralognan-la Vanoise pour goûter quelques mets locaux à base de fromage et pomme de terre accompagnés par les vins du pays.

samedi 3 août : ascension du petit Arcelin depuis le col du Dard par son arête Ouest (200m, IV sup) pour les uns... randonnée au petit mont Blanc (2677m) pour les autres... En guise d’au revoir, un gros orage tombera juste au moment de quitter Pralognan-la-Vanoise pour notre retour sur l’Ariège, un peu comme si les montagnes n’étaient pas contentes de nous voir partir si vite... l’album pralognan


Répondre à cet article

Forum de l'article