Accueil du site 3. SORTIES
 

AUTOMNALE A LA DENT D’ORLU - Face Est

Escalade à la face Est
Article publié le jeudi 4 décembre 2014.


Sous les couleurs dorées automnales le G.A.G part faire de la dalle !

Huit grimpeurs et grimpeuses : Christine, François, Gaudéric, Manu, Myhanh, Nicolas, Pierre & Pierre ; 2 voies : « Pink Floyd » et « Tapas sans Dalles » ; voies composées chacune de 10 longueurs autour du 5a.

Marche d’approche dans la forêt puis sur l’estive avant d’arriver aux pieds des voies via le col de l’Egue. Nous ne sommes pas les seuls. Il y a du monde en ce dimanche ensoleillé de fin octobre, notamment un arrivage (ils sont 21) de cafistes en provenance de Lourdes et Tarbes. L’un deux - un certain Philippe - fera même cordée avec Nicolas et Gaudéric sur « Tapas sans Dalles ».

Escalade facile et agréable tout en adhérence sur les pieds où le placement est de mise. Légère brise et soleil généreux ; des lézards galopent sur la paroi tiédie, des choucas vont et viennent aux abords du relief ; des grimpeurs espagnols se font entendre sur la voie « les dalles blanches ».

Myhanh et moi apprenons à faire le nœud de cabestan d’une main grâce à François. Afin de mettre toute les chances de notre côté, Myhanh fera même une offrande aux Pyrénées en lâchant son reverso lors d’une manip. !

Progression homogène : nous arrivons quasiment tous ensemble au sommet. On se regroupe pour la collation, les échanges d’impressions, les photos, le rangement des cordes. La vue est immense : le Tarbésou, le Roc Blanc, le massif du saint Barthélémy, Bonascre... Le massif de l’Aston et le pic du Rulhe... Le massif du Montcalm... Les montagnes du Couserans avec l’incontournable Valier !

Sous nos pieds, vue saisissante sur la main et la taillante de la Dent d’Orlu ; la vallée d’Orlu est ample ; un bout de l’étang de Naguille se laisse apercevoir.

Et puis descente par la voie normale sous les couleurs automnales.

A+ beau, à plus haut sur les parois pyrénéennes ! Album Orlu


Répondre à cet article

Forum de l'article