Accueil du site 3. SORTIES
 

Dans les gorges abandonnées...

Coquillages et baudriers....
Article publié le dimanche 30 mai 2010.


La semaine dernière, une vingtaine de "gagmen" et "gagwomen", petits et grands, jeunes et moins jeunes,ont profité du long week end ensoleillé de Pentecôte afin de découvrir et tâter les falaises dans le massif du Caroux (Hérault/ Languedoc-Roussillon pour les nuls en géo...). Ce sont donc dans des voitures, remorques et camionnettes remplies à bloc et sous le regard vigilant mais néanmoins attendri de notre chère et bien aimée Carlita que nous avons mis le cap en direction du camping municipal de Mons La Trivalle. Après avoir monté les tentes et repris des forces grâce à une solide collation nous sommes partis à la découverte des superbes mais escarpées gorges d’Héric. Le soleil tapait fort et malgré les supplications larmoyantes de nos jeunes ados (Alex, Xavier, François, Antoine, Alain et Léo)les deux "Grands Chefs Manitou" Alain et François sont restés inflexibles : "on grimpe...et puis c’est tout !"

La nuit fût réparatrice...mais un peu fraîche (n’est ce pas Magalie ?) et la journée "grimpe" de dimanche s’est déroulée sur le site de Bédarieux à une vingtaine de kilomètres du camping sur des falaises ombragées certes mais redoutables !!! Coup de chapeau à Alexandre alias l’"homme qui tombe à pic" qui a débuté la journée en tête dans une voie franchement pas facile. En fin d’après-midi, les efforts de de nos jeunes grimpeurs ont été récompensés par une baignade dans la rivière à proximité du camping surveillée par Alain le Manitou.

Notre séjour court mais intense s’est achevé lundi matin, de nouveau dans les gorges d’Héric : après quelques "errements" et "hésitations" François le Manitou a décidé de revenir sur le même site au sein duquel quelques jeunes ont été initiés à la grimpe en tête. Alexandre, toujours aussi futé et prêt à prendre les risques qui s’imposaient afin de négocier une ultime baignade a épaté les deux chefs Manitou en exécutant une magnifique chute contrôlée mais dont la réception s’est avérée quelque peu hasardeuse....Afin de soulager son dos,quelques plongeons ont été autorisés.

Nous sommes rentrés en Ariège bien bronzés et ne sommes pas prêts d’oublier ces beaux paysages ainsi que les joies de la vie en communauté : la vaisselle, les douches froides, la lutte acharnée pour les chaises, cuillères, fourchettes et pots de Nutella...

Un grand merci également aux deux Manitou pour l’organisation de ce périple...votre dévouement n’est que le "fruit de la passion" qui vous lie à cette activité oh combien palpitante...et parfois onéreuse...

The photos

les photos de François


Répondre à cet article

Forum de l'article